Soudan/ Accord de paix de Juba : Un an après, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Norvège exhortent les parties à mettre pleinement en œuvre l’accord

0 103

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la Norvège ( Troïka)  ont, dans une déclaration publiée ce dimanche 3 octobre 2021 à l’occasion du premier anniversaire de l’Accord de paix de Juba (APP) au Soudan, félicité le peuple soudanais et les signataires de l’APP d’avoir maintenu leur partenariat, tout en les exhortant à s’engager à nouveau à mettre pleinement en œuvre l’accord.

« Les États-Unis, le Royaume-Uni et la Norvège (la Troïka) félicitent le peuple soudanais alors qu’ils célèbrent le premier anniversaire de la signature de l’Accord de paix de Juba (APP) le 3 octobre 2020. Cet accord historique répond aux appels du peuple soudanais à la liberté, la paix et la justice, en particulier de la part des personnes touchées par le conflit au Soudan. Nous félicitons les signataires de l’APP d’avoir maintenu leur partenariat et exhortons les parties à s’engager à nouveau à mettre pleinement en œuvre l’accord.     

La Troïka applaudit les progrès accomplis vers la justice transitionnelle, y compris la coopération du gouvernement avec la Cour pénale internationale (CPI). Nous nous félicitons de l’engagement déclaré du Cabinet de remettre l’ancien président Omar el-Béchir et les autres anciens responsables visés par des mandats d’arrêt internationaux, et nous exhortons le gouvernement à agir rapidement sur cet engagement et à progresser dans la création du Tribunal spécial pour le Darfour. Une procédure légale régulière aidera à rendre justice aux victimes et soutiendra le processus de réconciliation.

Nous sommes toutefois profondément préoccupés par les retards dans la mise en œuvre des engagements pris il y a un an. Cela comprend la création de la Commission de la paix, du mécanisme de suivi et d’évaluation, de l’Assemblée législative de transition et de la création des forces de maintien de la sécurité du Darfour et des dispositions de sécurité de l’APP. Des progrès sont nécessaires maintenant. Nous exhortons tous les signataires de l’APP à faire preuve de leadership et à travailler ensemble pour se recentrer sur la mise en œuvre afin d’assurer la paix et la sécurité dont la population a tant besoin. Des efforts particuliers doivent être faits pour atteindre les objectifs ambitieux fixés dans la Déclaration constitutionnelle et l’APP pour la participation des femmes.

La Troïka est déçue du manque d’élan dans les négociations de paix avec le SPLM-N-Abdelaziz Alhilu. Nous exhortons le président Alhilu et le gouvernement soudanais à retourner à Juba et à négocier sur la base de la Déclaration de principes de mars 2021. Enfin, la Troïka note avec inquiétude les troubles croissants dans l’est du Soudan et condamne toutes les actions qui menacent la stabilité et l’économie du Soudan. Nous encourageons le gouvernement et tous les partis de l’Est à engager un dialogue pour répondre aux griefs légitimes sur la base de la Déclaration constitutionnelle et de l’APP. 

La Troïka reste déterminée à aider le gouvernement du Soudan et les parties de l’APP à concrétiser leur vision d’une paix durable dans le cadre de la transition démocratique convenue en 2019.

Une paix durable nécessitera des efforts dévoués menés par les Soudanais pour mettre en œuvre l’APP en temps opportun afin que tous puissent bénéficier d’un développement équitable, d’une nouvelle constitution, d’une citoyenneté égale et de la possibilité de choisir un gouvernement démocratiquement élu. La Troïka se réjouit de continuer à soutenir les parties et tous les Soudanais dans la réalisation d’une paix durable », peut-on lire dans la déclaration du Département d’État américain.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More