Soudan : Au moins 19 civils tués et plus de 25 blessés dans une attaque d’éleveurs dans la région d’Abyei

0 102

Au moins 19 civils ont été tués, et plus de 25 blessés lorsque des éleveurs nomades présumés Misseriya du Soudan ont attaqué mercredi le 22 janvier 2020, un village dans la région contestée riche en pétrole d’Abyei, le long de la frontière du Soudan du Sud, selon les soldats de la paix des Nations Unies.

La région d’Abyei est contestée depuis que le Soudan du Sud a accédé à l’indépendance en 2011, alors qu’il existe depuis longtemps des tensions entre la communauté sud-soudanaise Ngok Dinka et les éleveurs Misseriya qui traversent la région à la recherche de pâturages.

La Force intérimaire de sécurité des Nations Unies à Abyei (FISNUA), déployée pour sécuriser la zone depuis 2011, a déclaré dans un communiqué que “19 personnes seraient mortes et 25 blessées tandis que trois enfants seraient portés disparus et 19 maisons incendiées de la communauté Dinka. ”

Cependant, Kuol Alor Kuol, l’administrateur en chef de la région d’Abyei, a indiqué à l’AFP que le nombre de morts était de 32.

“Trente-deux personnes ont été tuées, dont des enfants et des femmes, et deuxièmement environ 24 personnes sont blessées … et environ 15 personnes, dont des enfants, ont été enlevées et 20 maisons incendiées”, a déclaré Kuol.

Il a ajouté que les blessés avaient été évacués vers un hôpital de la ville d’Agok, géré par Médecins sans frontières (MSF).

Selon le communiqué du FISNUA, des efforts visant à organiser des “conférences de coexistence” entre les deux communautés et était “très inquiétant et une grande source de préoccupation pour la mission” serait à la base de l’incident survenu.

“La Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) condamne fermement cette attaque car elle ne peut que contribuer à la tension et aux chances d’une nouvelle violence dans la région.”

Le porte-parole du gouvernement du Soudan, Faisal Mohamed, a déclaré dans un communiqué que l’attaque était “inacceptable”.

“Le gouvernement du Soudan jouera son rôle dans la protection des civils et appelle l’UNIFSA à se rendre immédiatement dans le village pour y protéger les civils”, a-t-il déclaré.

Le communiqué de la FISNUA indiquait avoir reçu des informations selon lesquelles de nombreux Misseriya et Dinkas armés convergeaient actuellement dans la zone générale de Kolom.

“Les troupes de la FISNUA ont été déployées dans la zone générale de Kolom pour contrôler les mouvements et contenir la situation.”

Un incident similaire survenu lundi avait fait trois morts dans la région, selon la force maintien de la paix à  Abyei.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort