Soudan : L’ancien président Bechir est accusé d’avoir perpétré des crimes de guerre et un génocide au Darfour

0 116

L’ancien président du Soudan, Omar El Bechir est accusé d’avoir perpétré des crimes de guerre et un génocide au Darfour. Il y reste un dernier groupe rebelle : l’Armée de Libération du Soudan. Ces derniers vivent dans leur bastion du Jebel Marra.

D’après leur chef militaire, les rebelles de l’Armée de Libération du Soudan compteraient 60 à 70 000 combattants dans ses rangs.

Quelques témoins interrogés par RFI, disent que plusieurs endroits se vident de la population.

“Les habitants eux se déplacent à pied, sur des ânes, des chameaux, pour transporter l’eau et tout un tas de marchandises. Ils vivent dans des villages composés de maisons circulaires en pierre, avec des murs d’enceinte et des champs”, raconte le correspondant de RFI.

A ce jour, le calme est toujours précaire.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More