Sud-Kivu : Bintou Keita préoccupée par la persistance de graves tensions intercommunautaires et d’attaques contre des villages

0 71

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en République démocratique du Congo et Cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, reste préoccupée par la persistance de graves tensions intercommunautaires et d’attaques contre des villages dans la région des Hauts-Plateaux, province du Sud-Kivu, indique le compte-rendu de l’actualité des Nations unies en RDC du mercredi 21 juillet 2021.

Le weekend dernier, plusieurs villages ont à nouveau été brûlés, poussant des populations civiles à la fuite. Ces évènements font suite à des attaques menées contre les Forces armées de la RDC présentes dans la zone, qui ont fait plusieurs victimes. La MONUSCO a notamment procédé à l’évacuation médicale de 14 soldats congolais blessés. En outre, la MONUSCO a déployé des hélicoptères d’attaque et intensifié ses patrouilles terrestres conjointes avec les militaires congolais afin de dissuader de nouvelles attaques. Sur le terrain, les contacts se multiplient avec tous les dirigeants locaux afin de réduire les tensions, en soutien aux efforts du ministre provincial de l’intérieur. Une nouvelle rencontre avec des chefs de village, des dirigeants communautaires et des représentants des groupes de femmes est prévue demain.

La Représentante spéciale souligne que toutes les communautés souffrent de cette situation qui perdure et assure que la Mission poursuit ses efforts pour protéger au maximum les populations civiles, notamment les milliers de personnes qui ont trouvé refuge autour de ses bases, alors que les difficultés d’accès à la zone rendent extrêmement complexe toute opération d’assistance humanitaire.

La MONUSCO demeure engagée à soutenir le déploiement de forces de sécurité nationales, armée et police, afin de renforcer la présence de l’État dans la zone et mettre fin aux agissements des milices armées. Ces efforts sécuritaires doivent être complétés par un dialogue communautaire et de réconciliation déterminé et sincère entre toutes les parties, centré sur les besoins et les aspirations des populations, qui permettra d’apporter des solutions concrètes aux tensions dans la région des Hauts Plateaux et y ramener une paix durable, a déclaré Bintou Keita.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More