Syrie : Un hélicoptère a été abattu dans la province occidentale d’Alep

0 269

Un hélicoptère a été abattu ce vendredi dans la province occidentale d’Alep, dans la zone de désescalade de la province voisine d’Idlib alors qu’il survolait la région.

Un groupe d’opposition syrien a revendiqué cette attaque en annonçant qu’il avait abattu un hélicoptère du régime syrien dans une “zone de désescalade” dans le nord-ouest de la Syrie.

Selon l’observatoire des avions de l’opposition syrienne, la tour de contrôle de la circulation a émis un avertissement concernant l’hélicoptère abattu après avoir décollé de l’aéroport militaire de Hamah tandis qu’un autre avion de guerre du régime était revenu sur la piste.

Une attaque similaire avait aussi eu lieu mardi causant la mort de trois personnes après qu’un hélicoptère du régime ait été touché par l’opposition alors qu’il survolait le village d’Al Naiyrab, à l’ouest de la ville de Saraqib, dans l’est d’Idlib, également près de la province d’Alep.

Méprisant un cessez-le-feu, le régime d’Assad et ses alliés ont intensifié les attaques aériennes et terrestres contre les colonies civiles dans la zone de désescalade d’Idlib.

Le régime a réussi à prendre le contrôle de vastes étendues d’Idlib et est prêt à prendre le contrôle de l’autoroute stratégique M5, qui relie la capitale Damas à Alep, la deuxième plus grande ville de Syrie.

La Russie, puissant soutien de Bachar al Assad, président Syrien, avait négocié avec la Turquie, en Septembre 2018, de faire d’Idlib une zone de désescalade dans laquelle les actes d’agression sont expressément interdits. Mais plus de 1800 civils ont été tués dans les attaques du régime et des forces russes depuis lors, bafouant à la fois le cessez-le-feu de 2018 et un nouveau qui a commencé le 12 janvier 2020.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More