Tanzanie : Le Premier Ministre Sama Lukonde a pris part à l’inauguration de la route périphérique d’Arusha

0 308

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a assisté vendredi 22 Juillet 2022, en compagnie des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC), à l’inauguration de la route périphérique d’Arusha, ville située dans le Nord de la Tanzanie et frontalière au Kenya.

D’une longueur de 42,4 Km, cette route est la première phase du vaste projet d’intégration des pays membres de l’EAC par voie de transport terrestre. Cette route devra déboucher jusqu’au port de Mombasa au Kenya faisant bénéficier aux autres pays de l’EAC qui importent par le port de Mombasa.

La coupure du ruban symbolique s’est faite donc conjointement par le Premier ministre Sama Lukonde avec les autres hautes personnalités à savoir la présidente de la Tanzanie Samia Suluhu Hassan, Uhuru Kenyatta du Kenya, Evariste Ndayishimiye du Burundi, Yoweri Museveni de l’Ouganda,  Hassan Tsheikh Mohamoud de la Somalie, en ainsi que les Premier ministres du Soudan du Sud et du Rwanda, en marge du 22ème sommet ordinaire de l’EAC.

Dans son allocution de circonstance, le président en exercice de l’EAC, Uhuru Kenyatta a remercié les partenaires financiers notamment la Banque africaine de Développement (BAD), la coopération japonaise à travers la JICA, pour leur contribution dans la réalisation de cette infrastructure destinée, selon ses propres mots, à favoriser le transport des biens et des personnes et lutter contre la pauvreté.

A son tour, la présidente de la République de Tanzanie, Samia Suluhu Hassan, a appelé les tanzaniens à préserver cette route qui permet à la fois de décongestionner la circulation dans la ville d’Arusha et en même temps de permettre aux grands camions de contourner la ville et desservir les autres zones des pays frontaliers de l’EAC.

Placé sous le thème du marché commun, ce 22ème sommet ordinaire de l’EAC a débuté jeudi et devra se clôturer vendredi  22 juillet 2022.

Débatant sur le projet du marché commun de l’EAC, tous les Chefs d’Etat et de gouvernement ont plaidé pour la promotion de la libre circulation des biens et des personnes au sein de cette communauté afin de développer le commerce dans la zone.

Dans son intervention jeudi devant toutes les autres personnalités, le Chef du Gouvernement Congolais a appelé les pays membres de l’EAC à faire diligence dans l’adaptation de leurs textes de lois aux exigences du marché commun. Il a surtout insisté que l’insécurité que connaît la RDC est un frein à la promotion de la libre circulation des biens et des personnes dans la région.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More