Tchad : Les rebelles sont prêts à observer “un cessez-le-feu”

0 79

Les rebelles Tchadiens que dirigent Mahamat Mahadi Ali, chef du Front pour le changement et de la Concorde au Tchad (FACT) sont “prêts à observer un cessez-le-feu”, a-t-il déclaré à l’Agence France Presse.

“Nous avons affirmé notre disponibilité à observer une trêve, un cessez-le-feu … mais ce matin nous avons été à nouveau bombardés”, a déclaré samedi Mahamat Mahadi Ali, chef du Front pour le changement et de la Concorde au Tchad (FACT) contacté par l’AFP depuis Libreville au Gabon.

C’est depuis deux semaines maintenant , les rebelles du FACT ont lancé des incursions majeures dans le nord du Tchad. Décédé au front, l’armée tchadienne accuse les rebelles d’avoir tué le président Idriss Deby Itno.

Pour les rebelles, le cessez-le-feu devait être respecté par les deux parties. “Nous ne pouvons pas respecter la trêve unilatéralement. Une trêve doit être conclue des deux côtés. Nous ne croiserons pas les bras et ne nous laisserons pas massacrer”, a déclaré Mahamat Mahadi.

Un porte-parole du conseil militaire Tchadien a répondu aux rebelles en disant que  “Ce sont des rebelles, c’est pourquoi nous les bombardons. Nous faisons la guerre, c’est tout”.

Pour rappel, le président Tchadien Idriss Deby Itno est mort le 20 avril dernier, au front alors qu’il combattait les rebelles. A la suite de son décès du Maréchal du Tchad, c’est Mahamat Idriss Deby, fils et successeur de son père à la tête du conseil militaire du Tchad.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More