Tony Mwaba révèle que l’ordonnance de nomination du Premier Ministre Ilunkamba s’appuyait sur l’accord FCC-CACH et la fin de celui entraîne son départ et la désignation d’un informateur

0 168

Le député national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Tony Mwaba , a déclaré ce lundi 07 décembre 2020 que la fin de l’accord Front commun pour le Congo et Cap pour le Changement  (FCC-CACH), entraine le départ du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba.

Selon Tony Mwaba, l’ordonnance de nomination du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba du 20 mai 2019 dans ses visas, s’appuyait sur l’accord FCC-CACH, la fin de celui si entraîne son départ et la désignation d’un informateur.

« L’ordonnance de nomination de Ilunkamba du 20 mai 2019 dans ses visas, s’appuyait sur l’accord FCC-CACH. La fin de cet accord entraîne son départ et désignation d’un informateur.Aucun parti ni regroupement ne détient la majorité parlementaire. L’accessoire suit le principal », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a expliqué clairement dans son discours que le pays est à un moment historique qui nous impose de prendre nos responsabilités, en vue d’instaurer un État de droit et de démocratie conformément à la mission que nous lui avons confiée.

“Comme j’ai eu à vous le dire le 23 octobre dernier, nous n’avons pas le droit de prendre en otage le devenir de notre Nation à cause de querelles politiciennes et de repositionnement. Je ne peux en conséquence me résoudre à demeurer dans le statu quo et l’immobilisme. Le temps n’est plus propice aux atermoiements, ni aux discussions stériles, ni encore aux intérêts partisans. Les replis tactiques et les combats d’arrière-garde n’ont plus aucun sens. Ce moment historique nous impose de prendre nos responsabilités, en vue d’instaurer un État de droit et de démocratie conformément à la mission que vous m’avez confiée, et dont je mesure la grandeur”, a déclaré Félix Tshisekedi, lors de son discours dimanche à la Nation.

C’est pourquoi j’ai décidé de faire porter le grand projet de refondation du pays par l’ensemble des forces vives politiques et sociales que compte notre pays, au sein d’une Union Sacrée de la Nation.

Par Union Sacrée, j’entends une nouvelle conception de la gouvernance basée sur les résultats dans l’intérêt supérieur de la Nation. Il s’agit d’adhérer aux valeurs, principes et cadre programmatique dont je viens de fixer ici les grandes lignes.

Ainsi pour rendre effectives et concrétiser les réformes envisagées, la majorité parlementaire actuelle s’étant effritée, une nouvelle majorité est nécessaire.

En conséquence, j’ai décidé de nommer un INFORMATEUR, conformément aux dispositions de l’article 78, alinéa 2, de la Constitution. Il sera chargé d’identifier une nouvelle coalition réunissant la majorité absolue des membres au sein de l’Assemblée Nationale.

C’est avec cette nouvelle coalition que le Gouvernement qui sera mis en place au plus vite, conduira son action durant le reste du quinquennat, suivant Ma vision, dans le but de répondre aux aspirations du peuple, a souligné le Chef de l’État.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More