Traité Aukus sur les Sous-marins : La Chine accuse les États-Unis de préparer la prolifération nucléaire sur le Pacifique Sud

0 181

Au cours d’une Conférence de presse ordinaire tenue ce mardi 28 septembre 2021, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying , a accusé les États-Unis d’Amérique de préparer  la prolifération nucléaire sur le Pacifique Sud, suscitant inévitablement des inquiétudes et des doutes de la part des pays de la région et au-delà.

Cette déclaration de Madame Hua Chunying fait suite à une question de Beijing Youth Daily sur le discours du Premier ministre des Îles Salomon, Manasseh Damukana Sogavare, réclamant la dénucléarisation de la région et l’abandon de l’héritage nucléaire au Pacifique Sud.

Le Premier ministre des Îles Salomon, Manasseh Damukana Sogavare, a déclaré dans un communiqué lors de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies le 26 septembre que les Îles Salomon étaient partie au Traité sur la zone dénucléarisée du Pacifique Sud. Il a déclaré : “Nous voudrions donc garder notre région exempte d’armes nucléaires et mettre l’héritage nucléaire de la région derrière nous. L’océan reste le sang vital pour notre survie”. Cela nous rappelle le récent accord de coopération sur les sous-marins nucléaires conclu par les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, qui pourrait présenter des risques similaires pour le Pacifique Sud. Avez-vous un commentaire?

Pour Hua Chunying , «Le Pacifique Sud est une victime et la région la plus touchée par la pollution nucléaire. Beaucoup d’entre vous ne savent peut-être pas qu’entre 1946 et 1958, les États-Unis ont effectué 67 essais nucléaires dans les îles Marshall, causant des dommages irréversibles, irréversibles et énormes à la vie, à la santé et à la sécurité de la population locale et de l’environnement biologique. Les États-Unis ont déversé 63 fois des déchets nucléaires dans le Pacifique, dont les retombées ont des conséquences néfastes sur les habitants des îles Marshall, entraînant une augmentation du taux d’incidence du cancer, de la leucémie, des malformations congénitales et d’autres maladies. Les niveaux de plutonium -239 et -240 dans les échantillons de sol de l’atoll de Bikini sont plus de 1 000 fois supérieurs à ceux de Fukushima et de Tchernobyl».

«La coopération des sous-marins nucléaires entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie sape le Traité sur la zone dénucléarisée du Pacifique Sud et jette à nouveau l’ombre d’une prolifération nucléaire sur le Pacifique Sud, suscitant inévitablement des inquiétudes et des doutes de la part des pays de la région et au-delà. Les peuples de la région du Pacifique Sud ne devraient plus jamais être sacrifiés à la poursuite d’une politique de bloc et d’une confrontation militaire par une poignée de pays. Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie devraient rejeter la mentalité dépassée de la guerre froide, agir avec un sens des responsabilités et révoquer leur mauvaise décision, et éviter de flageller les innocents des pays insulaires du Pacifique Sud», a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More