Trump annonce la publication de son plan de paix au Moyen-Orient d’ici mardi prochain

0 201

Le président américain Donald Trump s’est exprimé jeudi 23 Janvier 2020, qu’il s’attendait à publier son plan de paix au Moyen-Orient tant attendu avant sa rencontre avec les dirigeants israéliens mardi à la Maison Blanche.

Répondant à des journalistes à bord d’Air Force One en route pour la Floride, aux Etats-Unis, Trump a indiqué que «quelque temps avant ça. Nous allons probablement le publier un peu avant cela ” allusion faite au Plan de Paix pour le Moyen -Orient.

Trump a déclaré qu’il avait parlé “brièvement” aux Palestiniens du plan, bien que l’on ne sache pas quand.

Les responsables palestiniens ont essentiellement interrompu les discussions avec Washington après que l’administration Trump a annoncé fin 2017 qu’elle reconnaîtrait Jérusalem comme la capitale d’Israël.

“Ils sont très incités à le faire”, a déclaré Trump à propos des Palestiniens. “Je suis sûr qu’ils réagiront peut-être négativement au début, mais c’est en fait très positif pour eux.”

La Maison Blanche a annoncé plus tôt jeudi que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef du Parti bleu et blanc Benny Gantz  rencontreraient Trump  la semaine prochaine à Washington.

On s’attend à ce que les dirigeants se concentrent sur le déploiement du plan de paix de l’administration Trump au Moyen-Orient, une proposition de politique promise depuis longtemps qui a franchi divers barrages routiers et qui a été largement tenue secrète au cours des trois années qui ont suivi l’arrivée au pouvoir de Trump.

Les responsables avaient précédemment fait savoir qu’ils retiendraient les détails du plan jusqu’à après les élections israéliennes. Mais Gantz et Netanyahu n’ont pas réussi à former des coalitions au pouvoir après deux élections législatives l’année dernière, et Israël devrait organiser de nouvelles élections en mars.

L’administration Trump semble cependant prête à aller de l’avant maintenant.

“J’adorerais pouvoir conclure cet accord”, a déclaré Trump jeudi. “Ils disent que c’est le plus difficile de tous les accords”.

Alors que Netanyahu est à Washington, la Knesset devrait examiner sa demande d’immunité contre les accusations de corruption déposées contre lui l’année dernière. Le Premier ministre a été un allié fidèle de l’administration Trump.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More