Trump menace d’apposer son veto sur le projet de loi sur l’autorisation de la défense nationale

0 105

Le président américain Donald Trump a brandi mercredi 23 décembre 2020, la menace du veto à un projet de loi annuel sur la politique de défense, malgré son approbation en début du mois de décembre avec plus des deux tiers de la majorité nécessaires pour faire annuler un veto.

«Mon administration reconnaît l’importance de la loi pour notre sécurité nationale», a déclaré Trump dans un message informant le Congrès du veto. “Malheureusement, la loi n’inclut pas les mesures critiques de sécurité nationale, inclut des dispositions qui ne respectent pas nos anciens combattants et l’histoire de notre armée, et contredit les efforts de mon administration pour mettre l’Amérique au premier rang dans nos actions de sécurité nationale et de politique étrangère.”

Trump a délaré une opposition catégorique à la législation politique de 740 milliards de dollars car elle ne contenait pas de disposition abrogeant l’article 230 de la loi sur la décence des communications, une loi de 1996 qui fournit un bouclier juridique aux entreprises de technologie comme Twitter et Facebook.

Il avait également menacé de mettre son veto à la législation car elle incluait une disposition exigeant que les bases militaires nommées pour confédéré soient renommées dans les trois ans.

Pour Trump, ce projet de loi est un «cadeau» à la Russie et à la Chine, car il a qualifié de comme étant faible pour la Chine, malgré de nombreuses dispositions visant spécifiquement Pékin.

Dans son bref message publié mercredi sur Twitter, Trump a déclaré que les changements prescrits aux bases nommées par les confédérés équivalaient à une tentative politiquement motivée «de laver l’histoire et de déshonorer l’immense progrès pour lequel notre pays s’est battu dans la réalisation de nos principes fondateurs».

Trump, qui avait 10 jours sauf le dimanche pour agir après que le Congrès ait approuvé et lui ait envoyé le projet de loi sur l’autorisation de la défense nationale (NDAA) pour l’exercice 2021, a attendu le dernier jour pour y opposer son veto.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More