Tshopo : La Ville de Kisangani dans l’obscurité depuis près d’un mois

0 63

La population de Kisangani, dans la province de la Tshopo, en a marre de vivre dans l’obscurité depuis près d’un mois. C’est le constat fait le lundi 13 Septembre dans la soirée, lorsque les enfants, mamans, papas ont protesté contre cette situation leur imposée par l’arrêt total de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Répondant à un appel de la synergie « Kisangani veut du courant» , les Boyomais ont marché jusqu’au rond-point stade en plein centre-ville de Kisangani pour réclamer du courant électrique et protester contre cette situation.

Ils interpellent les autorités de Kinshasa pour trouver des solutions idoines pour la rénovation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Habitués au délestage, les habitants de Kisangani plaident auprès des autorités compétentes afin que la capacité de production du courant électrique dans cette centrale passe de 10 à 40 mégawatts, lors de sa réhabilitation.

Aux dernières nouvelles, la ville de Kisangani connait une forte insécurité urbaine et une hausse des prix des denrées alimentaires, tels que le riz, la farine de maïs et des vivres frais.

Ces Boyomais qui s’impatientent, promettent de mener des actions de grandes envergures pour qu’ils soient rétablis dans leur droit.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More