Tshopo : Le Gouverneur Walle Lufungula destitué par l’Assemblée provinciale

0 117

Le Gouverneur de la province de la Tshopo, Louis-Marie Walle Lufungula, a été destitué ce jeudi 15 avril 2021 par les députés provinciaux, lors d’une séance plénière convoquée par le président de l’Assemblée provinciale Gilbert Bokungu pour l’examen de la motion de censure initiée par le député Saidi Tryphen contre le gouverneur.

Au cours de cette plénière, le gouverneur Walle n’a pas répondu à l’invitation de l’organe délibérant de la province , après constatation, le président Gilbert Bokungu a ordonné l’établissement du procès verbal « d’outrage» .

Sur un total de 28 députés, 17 ont voté pour la destitution du gouverneur alors que 11 autres députés étaient absents de la plénière. Ce vote s’est déroulé sur fond des acclamations et cris de joie des députés présents dans la salle.

Le gouverneur Walle Lufungula a été destitué pour la deuxième par une motion de censure des élus provinciaux de la Tshopo. Il est reproché notamment de “détournement de fonds, refus des contrôles parlementaires, plusieurs projets inachevés, tentative d’assassinat des députés provinciaux en pleine mission, manque d’appui au service de sécurité depuis 2 ans, sabotage des actions du chef de l’État, etc”.

Par ailleurs, Walle Lufungula, qui a accusé réception ce même jeudi des lettres de «transmission de motion de censure et invitation» de l’Assemblée provinciale, a signifié au président de l’organe délibérant que cette deuxième motion de censure est un manque de «maîtrise de texte» de leur part , après celle initiée en 2020.

“ À la suite de l’imbroglio créé par le manque de maitrise de Texte par votre institution, s’en était suivi la saga judiciaire qui avait malheureusement jeté de l’opprobre sur l’ensemble de notre province » indique Walle qui s’est réjoui de la décision de la cour d’appel de Kisangani rendue en sa faveur. « Nul ne peut être 2 fois jugé pour les mêmes faits », a-t-il poursuivi.

Avec cette destitution, le gouvernement Lufungula est réputé démissionnaire et devra dans les 24 heures qui suivent, présenter sa démission au président de la République.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More