Un accord en voie d’être conclu sur des modalités de compensations de la dette croisée entre les entreprises publiques

0 281

Un accord en voie d’être conclu sur des modalités de compensations de la dette croisée entre les entreprises publiques. C’est ce qui ressort de la réunion qu’a présidée jeudi 20 août 2020, le directeur de cabinet du ministre du Portefeuille, Gentil Baker Kabasele Bakenza avec les représentants des entreprises du portefeuille concernées.

Pour le directeur de cabinet, c’est après plusieurs années de négociations sans compromis,  qu’enfin un accord est en voie d’être conclu entre les différentes parties pour mettre fin à cette situation qui a trop duré et qui menace la paix sociale entre les entreprises telles que  la Régie de distribution d’eau (REGIDESO), la Société nationale d’électricité  (SNEL), la Direction générale des impôts (DGI) et  la Direction générale des douanes et accises (DGDA).

Gentil Baker a précisé cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la vision du ministre du Portefeuille, axée sur la maturité sociale. D’où, les efforts qu’il ne cesse d’entreprendre pour mettre autour d’une même table, les fils et filles qui ont en commun un père qui se trouve être l’État propriétaire, en vue d’un arrangement à l’amiable.

Les experts qui représentaient la REGIDESO, la SNEL, la DGI et la DGDA, ont tous convenu de se retrouver le jeudi de la semaine prochaine pour poursuivre leurs travaux, avant la signature d’un protocole d’accord de compensation de cette dette croisée  évaluée à plusieurs millions de dollars américains. Ils ont également salué l’initiative.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More