Violation du couvre-feu : Le Commissariat de la police de Kinshasa promet des poursuites judiciaires contre le tenancier du “village Kilimandjaro”

0 169

Le Commissariat de la police nationale Congolaise (PNC), ville de Kinshasa, a rappelé aux Kinois et Kinoises que le couvre-feu décrété par le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi est toujours en vigueur, dans un message vidéo diffusé ce lundi 08 février 2021, dans les réseaux sociaux.

Cependant, il déplore le fait que certains marginaux se comportent comme si ils étaient au dessus de la loi, à titre illustratif, le tenancier de débit de boisson, dénommé village Kilimandjaro, situé sur l’avenue des cliniques n°36, non loin des Cliniques Ngaliema, dans la commune de la Gombe qui même tard la nuit, continue à jouer la musique, à l’aide de haut parleurs, et cela au grand dam de ses voisins qui ne parviennent pas de dormir en toute quiétude, indique le commissariat de la Police dans cette vidéo.

En effet, en date du 07 février 2021, vers 2h00, alerté par ses voisins, M. le commissaire général de la police ville de Kinshasa, a dépêché des policiers pour s’enquérir de la situation. Mais à leur arrivée, le tenancier et tous les consommateurs se sont enfermés avec précipitation dans une maison, en y abandonnant les matériels de la musique tels que ces deux baffles, une demi bouteille de whisky “Jack Daniel’s”, 4 chicha, que voici saisis par les policiers, a fait savoir un responsable de la police.

Au cours de cette opération de rappel à l’ordre, le commissariat a noté que l’incriminé a refusé de signer le procès verbal de saisie d’objet établi, mais a préféré insulter les policiers en les traitant de voleurs , de connards, dans sa vidéo publiée.

Par conséquent, le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa promet des poursuites judiciaires contre l’incriminé.

« Pour ce, des poursuites judiciaires seront engagées à charge du tenancier dont il est question, pour injure publique, imputation dommageable, diffamation et outrage à l’autorité de l’État, car c’est un récidiviste. Il a été surpris plus de 3 fois en cette période de couvre feu» , déclare un responsable de la police ville de Kinshasa.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More