Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont souligné l’importance de former, avec l’aide de l’ONU, des autorités de transition en Libye

0 956

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, respectivement président de la fédération de Russie et président de la république de Turquie ont souligné ce jeudi 18 février 2021, au cours d’un entretien téléphonique, l’importance de former, avec l’aide de l’ONU, des autorités de transition en Libye pour assurer une normalisation à long terme dans ce pays.

Les deux dirigeants ont, en outre, souligné leur engagement à étendre davantage les relations russo-turques mutuellement avantageuses dans divers domaines. Parmi les priorités figurent la mise en œuvre de grands projets communs dans le secteur de l’énergie.

Les perspectives de renforcement de la coopération pour lutter contre la propagation de l’infection à coronavirus, y compris l’éventuel approvisionnement et l’organisation de la production de vaccins russes en Turquie, ont été examinées.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont poursuivi les discussions sur la situation autour du Haut-Karabakh dans le cadre de la mise en œuvre des accords consignés dans les déclarations des dirigeants de la Russie, de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie du 9 novembre 2020 et  du 11 janvier 2021, en vue de coordonner les actions de la Russie et de la Turquie dans l’intérêt du développement socio-économique de la région. Une satisfaction a été exprimée à propos du lancement des travaux du Centre conjoint russo-turc de contrôle du cessez-le-feu.

Ils ont aussi parlé de la colonie syrienne. À la lumière des efforts de la Russie et de la Turquie pour stabiliser la situation dans la province d’Idlib, ils ont réaffirmé leur engagement mutuel dans une lutte sans compromis contre les groupes terroristes internationaux installés en Syrie. L’intention a été exprimée de continuer à soutenir le processus politique inter-syrien, y compris dans le cadre du format Astana.

Le Président de la Russie a exprimé ses condoléances au dirigeant turc à la suite de la mort tragique récente de 13 citoyens de la République de Turquie en Iraq.  Les deux dirigeants ont convenu de poursuivre les discussions prochainement.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More