Wang Wenbin : «La prison de Guantánamo Bay est un chapitre sombre de l’histoire mondiale des droits humains»

0 251

Au cours de la Conférence de presse ordinaire tenue ce mercredi 12 janvier 2022, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin, a déclaré que «La prison de Guantánamo Bay est un chapitre sombre de l’histoire mondiale des droits humains ».

Ce diplomate chinois a commenté une question au sujet de la déclaration d’un groupe d’experts nommé par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU publiée le 10 janvier 2022 , condamnant le fonctionnement continu de la prison de Guantánamo Bay en violation des droits de l’homme, alors que le 20e anniversaire de son ouverture a été célébrée le 11 janvier.  « Vingt ans de détention arbitraire sans procès accompagnés de torture ou de mauvais traitements sont tout simplement inacceptables », a précisé ce groupe d’experts.

Pour le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, s’il y a un « camp de détention » qui détient des musulmans, alors ce doit être la baie de Guantanamo.

« Depuis l’arrivée des premiers prisonniers il y a 20 ans, la torture des détenus par les États-Unis a été fréquemment rapportée, suscitant l’indignation de la communauté internationale. Les États-Unis ont promis plus d’une fois qu’ils fermeraient la prison. Cependant, 20 ans plus tard, 39 personnes y sont toujours détenues, et peu d’entre elles ont été inculpées ou reconnues coupables de crimes.

En fait, des prisons secrètes mises en place par les États-Unis peuvent être trouvées à travers le monde. La prison de Guantánamo Bay est comme la pointe de l’iceberg. Selon les rapports, les États-Unis ont construit de nombreuses prisons secrètes en Afghanistan et des alliés des États-Unis après avoir mené la guerre en Afghanistan. L’armée américaine a commis des atrocités, des tortures et des meurtres contre des civils en Irak après son invasion, et les mauvais traitements infligés aux prisonniers dans la prison d’Abou Ghraib ont choqué le monde.

Dernièrement, la Lituanie a finalement versé une indemnisation au « prisonnier pour toujours » Abu Zubaydah emprisonné dans une prison secrète américaine de la banlieue de Vilnius, plus de trois ans après que la Cour européenne des droits de l’homme a décidé que la Lituanie devrait lui accorder une indemnisation et 20 ans après avoir été détenu dans la prison par les États-Unis sans inculpation.

Les « sites noirs » des États-Unis tels que la prison de Guantánamo Bay rappellent aux gens les sombres antécédents des États-Unis en matière de droits humains. Les États-Unis devraient sérieusement réfléchir sur eux-mêmes, fermer immédiatement la baie de Guantánamo et toutes les autres prisons secrètes à travers le monde. Il devrait mettre fin aux atrocités, y compris la détention arbitraire et la torture de prisonniers, présenter des excuses et des compensations aux victimes et traduire en justice ceux qui ont autorisé et commis la torture » , a dit Wang Wenbin.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More