Le collectif des syndicats de l’UNIKIN conditionne la reprise des cours fixée au 24 février 2020 par le payement des trois mois de manque à gagner

0 257

Le collectif des syndicats, associations, et personnalités du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) a appelé, lundi à Kinshasa, lors de la réunion organisée à l’Université de Kinshasa (UNIKIN ), le gouvernement congolais à ne retenir l’Impôt professionnel sur les rémunérations (IPR) que sur le salaire de base des fonctionnaires de l’État et non sur le net à payer même si l’impôt est un devoir pour tout citoyen civilisé, a rapporté l’ACP.

Le président de cette structure, le professeur David Lubaya Mbele a dit par ailleurs que le gouvernement congolais a prélevé  15% au lieu 5 à 8% du salaire de base reconnu au titre de l’IPR pour les nationaux et pense que ce prélèvement a été fait dans la précipitation, mais que cela nécessite des réparations.

Il a émis le vœu de voir tout ce qui a été retenu soit remis et cela parais sadique mais devra être corrigé sous peine de leur voir entamé des actions de grande envergure dans un bref délai.

Le collectif des syndicats de l’UNIKIN conditionne la reprise des cours fixée au 24 février prochain par  le payement des trois mois de manque à gagner.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More