RDC : 22 civils tués par des rebelles ADF à Béni

0 152

L’attaque des rebelles ADF tue 22 civils  dont 13 femmes, samedi 14 Décembre lors d’un raid de nuit dans la région de Béni,  au Nord Kivu a annoncé dimanche des responsables locaux.

Des rebelles, membres des Forces démocratiques alliées (ADF), une milice originaire d’Ouganda, ont tué des civils à l’aide de machettes, a déclaré l’administrateur de la région de Beni, Donat Kibwana.

“Des équipes ont été mobilisées pour récupérer les corps et les ramener pour des funérailles dignes”, a-t-il dit.

Selon l’AFP, des victimes étaient des agriculteurs et comprenaient 13 femmes, a déclaré Noella Katsongerwaki, présidente de la société civile de Beni.

Des dizaines de groupes armés troublent l’est de la RDC depuis des décennies malgré une prprésence des militaires de la Monusco ( Mission des nations unies pour la stabilisation du Congo), mais la partie Est de la RDC ne cesse de compter des morts suite aux attaques barbares perpétrées par des ADF.

Plus de 100 personnes sont décédées lors d’agressions imputables aux rebelles des ADF depuis le 5 novembre.

Le dernier incident est survenu un jour après la mort de six civils lors d’une attaque dans la ville orientale de Béni, vendredi passé.

Fin octobre, les forces de la RDC ont lancé des opérations contre les milices dans la région orientale.

L’ADF a riposté en procédant à des massacres, dans le but apparent de décourager les civils d’aider les militaires.

La colère grandissante contre la violence des milices a déclenché des manifestations dans la ville de Beni, dans l’est du pays, où la population locale accuse la force de maintien de la paix de l’ONU, la MONUSCO, de ne pas les avoir protégés.

La MONUSCO a déclaré qu’elle mènera des opérations conjointes avec l’armée congolaise pour réprimer les ADF.

La MONUSCO, l’une des plus grandes opérations de maintien de la paix des Nations Unies au monde, comprend aujourd’hui plus de 16 500 militaires et observateurs, 1 300 policiers et au moins 4 000 civils.

Mais il a du mal à progresser dans un vaste pays assailli par des groupes armés ainsi qu’une épidémie d’Ebola, la pauvreté et une mauvaise gouvernance, rappelle la source.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son