Sud-Kivu : Les FARDC ont repoussé une attaque des Maï-Maï contre le camp des déplacés de Mikenge

0 451

Les Forces Armées de la Republique Démocratique du Congo (FARDC), ont repoussé mercredi 18 mars une attaque des combattants Maï-Maï contre le camp des déplacés de Mikenge, dans la province du Sud-Kivu , a rapporté Radiookapi.

Le lieutenant-colonel André Ekembe, commandant du 121e bataillon des FARDC, a indiqué que ces Maï-Maï sont concentrés sur l’axe Ngezi-Bilalo Mbili et Kalingi, à 7 Km au Sud-Est de Mikenge.

« Ces assaillants montaient un plan de perturber les déplacements des populations vers les zones agricoles et d’attaquer le camp de déplacés. Mais les FARDC les ont mis en déroute », a-t-il déclaré.

Lors des affrontements entre FARDC et les Maï-Maï, des armes lourdes et légères ont été entendues dans la région, la MONUSCO avait déployé une force d’intervention rapide pour sécuriser les déplacés internes et les habitants de Mikenge et de ses environs. Une boite de munitions et un combiné de communication abandonnés par les assaillants débordés ont été récupérés après les combats.

D’après le colonel Ekembe, les troupes des FARDC restent sur la ligne défensive afin de réduire les incursions des groupes armés autour du village de Mikenge et dans des sites de reproduction du bétail.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More