En Perspective des élections 2023 : Martin Fayulu martèle sur les réformes institutionnelles consensuelles au cours d’un entretien avec l’Ambassadeur d’Allemagne en RDC

0 100

Martin Fayulu Madidi, président de l’ECIDé (Engagement pour la citoyenneté et le développement) , a eu des échanges très fructueux ce jeudi 18 février 2021, avec le Dr O. Schnakenberg, Ambassadeur d’Allemagne en République Démocratique du Congo.

Au centre des discussions, les réformes institutionnelles consensuelles comme préalables pour les élections à venir.

Alors que les voix s’élèvent au pays pour exiger le respect de l’échéance électorale pour 2023, le coordonnateur de la coalition Lamuka, avait posé un préalable la semaine dernière au cours d’une conférence de presse tenue en sa résidence, celui de réaliser des reformes consensuelles avant d’aller aux élections.

« …Tout le monde le sais, le chemin pour recouvrer cette souveraineté, nous devons très vite aller aux élections mais avant d’aller à ces élections là, nous devons faire des reformes consensuelles. Et ces réformes doivent se faire en dehors des institutions illégitimes. Et ces réformes doivent se faire entre toutes les parties prenantes pour que nous puissions dire demain plus de tricherie, demain plus de tricherie. Demain, il n’y a pas un Président Illégitime, demain il n’y aura pas d’Assemblée nationale illégitime», a déclaré Martin Fayulu.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More