Felix Tshisekedi : “L’homme congolais en tant que vecteur du développement doit être épanoui afin d’être apte à participer pleinement au développement de son pays

0 219

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris part au Kusi Ideas Festival (le festival d’idées de Kusi), dimanche 08 décembre dans la soirée où il a été invité à prendre la parole parmi les haut panélistes invités dans ce festival notamment Moussa Faki, le Président de la Commission de l’Union Africaine,  Railla Ondinga, ancien premier ministre du Kenya ainsi que le Président Paul Kagame du Rwanda.

Répondant à une question sur quelle vision, le chef de l’État congolais envisage pour la RDC et comment pense t-il capitaliser sur la Diaspora ?

Félix Tshisekedi a expliqué que sa vision de gouvernance  est basée sur l’Homme.

” Participer à ces réflexions est essentiel pour le devenir de l’Afrique. Ma vision est basée sur l’Homme. L’homme congolais avec un grand H qui intègre aussi les femmes “. L’homme congolais en tant que vecteur du développement doit être épanoui afin d’être apte à participer pleinement au développement de son pays. Pour ce faire nous veillons à consolider la Démocratie… pour que cet Homme puisse s’exprimer librement, avoir accès à l’éducation. C’est pourquoi nous avons mis en place la gratuité de l’enseignement de base, mais nous allons aussi lui permettre d’accéder facilement aux soins de santé .

En ce qui concerne la Diaspora, c’est à nous de créer les conditions et d’améliorer les conditions de vie des Congolais pour rendre notre pays compétitif et attractif pour permettre le retour des congolais vivant à l’étranger qui sont une richesse pour le pays […]

En 60 ans nous aurons assez de temps pour nous préparer à ces défis. Le Congo avec sa position géographique joue un rôle intégrateur, en étant un trait d’union entre les différentes communautés. C’est pourquoi nous avons demandé à adhérer à la communauté d’Afrique de l’Est.

Car nous croyons à l’intégration régionale. Mais l’Afrique ne va pas réussir cette intégration immédiatement mais progressivement et cela ne pourra pas se faire sans le développement des infrastructures […]. »

Répondant à la question de connaitre quel est son rêve pour l’Afrique dans 60 ans ?

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi, a expliqué que « 50 milliards de dollars échappent à l’Afrique chaque année à cause de la corruption! […] C’est un fléau! Nous devons tout mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau!

C’est vrai qu’il n’y a plus de guerre mais il y a des conflits souvent causés par la pauvreté, luttons contre la pauvreté, investissons dans la promotion de la femme et de la jeunesse et je suis sûr et convaincu que l’Afrique vaincra ! »

L’avenir de l’Afrique,  ont-ils développé,  dépend aussi des projets intégrateurs à l’instar du projet Inga III, à l’Ouest de la RDC, devenu le projet phare de l’Union Africaine.

Le Hautpanel/ Pax Nkembo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More