Les États-Unis sanctionnent sept personnes impliquées dans des opérations financières du Hezbollah

0 60

Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken a annoncé ce mardi 11 mai 2021, dans un communiqué que les États-Unis d’Amérique ont sanctionné sept personnes impliquées dans des opérations financières liées au Hezbollah afin d’entraver la capacité du groupe à opérer dans le système financier mondial.

La menace que représente le Hezbollah pour les États-Unis, nos alliés et les intérêts au Moyen-Orient et dans le monde, appelle les pays du monde entier à prendre des mesures pour restreindre ses activités et perturber ses réseaux de facilitation. Nous félicitons les pays d’Europe et d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale qui ont pris des mesures contre le Hezbollah ces dernières années et appelons les autres gouvernements du monde entier à faire de même.

Aujourd’hui, les États-Unis désignent sept personnes impliquées dans des opérations financières liées au Hezbollah pour continuer à entraver la capacité du groupe à opérer dans le système financier mondial. Les États-Unis désignent ces personnes conformément au décret exécutif 13224, tel que modifié, pour agir pour ou au nom du Hezbollah ou d’Al-Qard al-Hassan (AQAH), qui couvre l’activité financière du Hezbollah; le Hezbollah et l’AQAH sont déjà désignés sous la même autorité. Alors que l’AQAH prétend servir le peuple libanais, dans la pratique, elle transfère illicitement des fonds via des comptes fictifs et des facilitateurs, exposant les institutions financières libanaises au risque de sanctions liées à la conduite des affaires avec une entité désignée. De plus, en accumulant des liquidités dont l’économie libanaise a désespérément besoin.

L’une des sept personnes désignées, Ibrahim Ali Daher, est le directeur de l’Unité centrale des finances du Hezbollah, qui supervise le budget global et les dépenses du groupe. Les autres personnes désignées ont utilisé la couverture des comptes personnels pour échapper aux sanctions visant l’AQAH et ont transféré environ 500 millions de dollars au nom de l’AQAH.

Ces désignations renforcent l’action récente des États-Unis contre les financiers du Hezbollah qui ont fourni un soutien ou des services au Hezbollah. Les États-Unis continueront de prendre des mesures pour perturber les opérations du Hezbollah.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More