RDC : 357 députés nationaux de l’Union Sacrée ont réitéré leur fidélité au Président Tshisekedi

0 69

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a conféré samedi 24 avril 2021 au Chapiteau de la Cité de l’Union africaine à Kinshasa avec les députés et sénateurs de l’Union Sacrée de la Nation (USN). Ces derniers étaient venus recevoir de l’autorité suprême du pays, les orientations et autres directives en rapport avec les enjeux politiques de l’heure.

Au total 357 députés nationaux de l’Union Sacrée ont confirmé à Félix Tshisekedi leur appartenance à sa majorité et ont exprimé le vœu d’investir le gouvernement du premier ministre Sama Lukonde afin de lui permettre de répondre aux différents besoins du peuple .

Dans son discours, le Chef de l’État leur a fait part de ses souhaits et de ce qu’il attendait d’eux. “On attend de vous d’investir le Gouvernement pour faire face aux urgences du pays ; la guerre interminable à l’Est et la situation sociale de la population”, leur a-t-il suggéré, dans un langage franc.

Et de tirer la sonnette d’alarme en mettant en garde les députés et sénateurs de l’USN contre toute velléité tendant à s’écarter des intérêts du peuple. Sur le même ton, le Chef de l’État a exhorté les parlementaires à bannir tout esprit négativiste et, surtout, à éviter d’extérioriser leur mécontentement car, malgré la bonne foi que l’on peut avoir, a-t-il dit, tout le monde ne saurait figurer au Gouvernement.

Le pays, a-t-il martelé, a besoin de grandes réformes et de grandes mesures lesquelles devront, selon la procédure, passer par le gouvernement en attente d’investiture. Sur le même ton, il a sollicité des parlementaires l’investiture du gouvernement vu que le temps presse, afin d’éviter de subir la colère du peuple.

Parlant des échéances électorales, le Président de la République s’est dit prêt pour les élections de 2023 tout en rassurant qu’il n’y aura pas de report, et que le recensement n’était pas incompatible avec les élections.

Félix Tshisekedi a clos son propos par rappeler que parmi les réformes attendues, il y a celle concernant la nationalité censée permettre aux congolais ayant acquis d’autres nationalités, de participer activement et davantage au débat national.

Les députés et sénateurs membres de l’USN ont, par la voix de l’honorable Mboso N’kodia, Président de l’Assemblée nationale, réitéré leur fidélité au Président de la République et promis de poursuivre, sans relâche, le combat du changement.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More